militant


militant

militant, ante [ militɑ̃, ɑ̃t ] adj. et n.
• 1420; de militer
1Relig. Qui lutte contre les tentations. Église militante (opposé à triomphante).
2(1832) Qui lutte activement pour défendre une cause, une idée. actif. Un syndicaliste très militant. Qui prône l'action. Doctrine, politique militante ( militance) .
3 N. Membre actif d'une association, d'un syndicat, d'un parti. Militant ouvrier, révolutionnaire. Militant communiste. « ces militants qui sont l'avant-garde de la classe ouvrière » (Aragon). Une militante féministe. aussi pasionaria. Militant de base : personne qui, dans un parti, n'a pas de titre ou de responsabilité particulière dans la hiérarchie. Les militants de base et les apparatchiks.

militant, militante adjectif (de militer) Qui lutte, combat pour une idée, une opinion, un parti : Politique militante.militant, militante (synonymes) adjectif (de militer) Qui lutte, combat pour une idée, une opinion, un parti
Synonymes :
militant, militante nom Adhérent d'une organisation politique, syndicale, sociale, qui participe activement à la vie de cette organisation. Personne qui agit pour une cause : Les militants de la paix.

militant, ante
adj. et n.
d1./d adj. Qui agit en combattant. Politique militante.
d2./d n. Adhérent actif d'un parti, d'une organisation.

⇒MILITANT, -ANTE, adj. et subst.
I.Adj. Qui combat, qui lutte.
A.RELIG. CATH. [En parlant d'un croyant] Qui passe sa vie terrestre à lutter contre les tentations du monde pour respecter les préceptes de l'Évangile:
1. Le fidèle toujours militant dans la vie, toujours aux prises avec l'ennemi, est traité par la religion dans sa défaite, comme ces généraux vaincus, que le Sénat romain recevoit en triomphe, par la seule raison qu'ils n'avoient pas désespéré du salut final.
CHATEAUBR., Génie, t.1, 1803, p.89.
Église militante. [P. oppos. à Église triomphante et Église souffrante] L'ensemble des fidèles qui luttent pendant leur vie terrestre. Le curé d'Azai (...) est un jeune homme, bouillant de zèle, à peine sorti du séminaire, conscrit de l'Église militante, impatient de se distinguer. Dès son installation, il attaqua la danse, et semble avoir promis à Dieu de l'abolir dans sa paroisse (COURIER, Pamphlets pol., Pétition pour vill., 1822, p.140). De salutaires patronages se formaient ainsi entre les saints de l'Église triomphante et les humbles combattans de l'Église militante (MONTALEMBERT, Ste Élisabeth, 1836, p.XCIX). V. église ex. 4.
B. — 1. Littér. Qui lutte, qui se bat les armes à la main. Paris s'est délivré lui-même et (...) a magnifiquement témoigné devant le monde que le sens de la nation s'est réveillé dans le peuple militant (MAURIAC, Cah. noir, 1944, p.376).
2. P. ext.
a) Qui cherche par l'action à faire triompher ses idées, ses opinions; qui défend activement une cause, une personne. Monarchiste, républicain militant. L'affluence des postulants a forcé la médecine à se diviser en catégories: il y a le médecin qui écrit, le médecin politique et le médecin militant (BALZAC, Z. Marcas, 1840, p.400). Vous êtes le poëte militant, combattant, au milieu des philosophes, pour l'idéal (HUGO, Corresp., 1873, p.53):
2. Aucune thèse de doctorat n'a encore exprimé la lutte de classes que la bourgeoisie militante mène, la nécessité de l'esclavage industriel, la haine, la peur et la colère que le prolétariat inspire à la bourgeoisie.
NIZAN, Chiens garde, 1932, p.91.
[P. méton.] Éloquence, esprit, humeur, littérature militante; pensées militantes. À une nature militante comme la sienne, ce qu'il faudrait, c'est une belle enfant (...), avec de grandes énergies, des aspirations ardentes (SAND, Mlle Merquem, 1868, p.223). Sa parole est active, militante, elle a son principe et son terme dans l'action (SÉAILLES, E. Carrière, 1911, p.183). Ces gentillesses elles-mêmes, à partir d'un certain âge, n'amènent plus de molles fluctuations sur un visage que les luttes de l'existence ont durci, rendu à jamais militant ou extatique (PROUST, J. filles en fleurs, 1918, p.906).
b) En partic. Qui milite dans une organisation, un parti, un syndicat. Le plus illustre des écrivains russes disait devant moi, et à propos des nihilistes militants: «Ils ne croient à rien, mais ils ont besoin du martyre (...)» (BOURGET, Essais psychol., 1883, p.11). Vainement j'essaie de lui faire avouer la sottise, l'ignorance et l'inexprimable ignominie des anarchistes militants (BLOY, Journal, 1894, p.150). C'est tout de même humiliant pour un communiste militant comme je suis, d'être habillé en seigneur (AYMÉ, Puits, 1932, p.68).
[P. méton.] Politique, parti militant. Cette saillie (...) était de nature à faire hésiter Lucien entre le système de pauvreté soumise que prêchait le cénacle, et la doctrine militante que Lousteau lui exposait (BALZAC, Illus. perdues, 1839, p.311).
II.Substantif
A. — [Correspond à supra I B 2 a] Qui agit pour faire reconnaître ses idées, pour les faire triompher. Les militants de l'anticléricalisme; militant écologique; militant écologiste. Je n'ai jamais rencontré (...) un lecteur qui connaisse aussi à fond les moyens d'optique et de coloration, la syntaxe. Les tours, les ficelles de tous les militants de l'heure présente, qui puisse en un mot faire du Flaubert ou du de Goncourt (GONCOURT, Journal, 1874, p.985). Les militants sont les symbolistes de la première heure qui ont créé les cadres et posé les problèmes de l'école (THIBAUDET, Hist. litt. fr., 1936, p.488).
B. — [Correspond à supra I B 2 b] Personne qui milite dans une organisation, un parti, un syndicat. Militant chrétien, communiste, fasciste, ouvrier, pacifiste, socialiste, syndical. C'est ma juste fierté de m'être, pour ma part de militant, préparé sans trêve à cette grande tâche (JAURÈS, Ét. soc., 1901, p.LXXI). Il fut accosté par une vieille militante, qu'il connaissait pour l'avoir souvent rencontrée aux réunions du Progrès (MARTIN DU G., Thib., Été 14, 1936, p.377). Les militants de l'Action catholique, en 1944, sont appelés à vivre plus dangereusement: plus que jamais le royaume du ciel appartiendra aux violents (MAURIAC, Bâillon dén., 1945, p.442):
3. ... rien ne l'obligeait à entrer au parti... — Si, sa vocation: sa vocation de parfait militant. Il est né militant (...). Il consacre tout son temps, toute sa pensée, la totalité de son attention à l'action pour le parti, il ne garde pas une heure pour lui, il sacrifie a priori toute vie personnelle...
VAILLAND, Drôle de jeu, 1945, p.162.
Militant de base. Membre d'une organisation, d'un parti ou d'un syndicat qui n'a pas de responsabilité de direction. Des organisations ouvrières (...) il connaissait surtout ces «militants de base» anonymes et mis à toutes les sauces (MALRAUX, Espoir, 1937, p.465).
Prononc. et Orth.:[], fém. [-]. Att. ds Ac. dep. 1694; Ac. 1694-1835 uniquement adj. fém. Étymol. et Hist. A. 1. Ca 1370 «qui combat, qui lutte» En l'eglise militant (Miracles de Nostre Dame, éd. G. Paris et U. Robert, V, 157); XVe s. église militante (JEAN JORET, éd. J. G. A. Luthereau, p.121); 2. 1832 «qui a une attitude combattante pour faire triompher une cause» (LAMART., Corresp., p.162). B. Subst. 1848 (SAINTE-BEUVE, Port-Royal, t.3, p.21). Part. prés. adjectivé et subst. de militer. Fréq. abs. littér.:326. Fréq. rel. littér.:XIXe s.: a) 109, b) 261; XXe s.: a) 452, b) 880.
DÉR. Militantisme, subst. masc. Attitude des personnes qui militent activement dans une organisation, un parti politique, un syndicat. Militantisme antifasciste, politique, syndical. Les critères de recrutement, fort sévères, sont désormais fondés sur la compétence, sur la qualification, et non plus sur le militantisme ou les services rendus (Le Monde, 19 juin 1966, p.5, col.4). Dans les centres culturels français [en Algérie] prédomine un souci de neutralité, une discrétion excluant toute propagande, tout «militantisme» (Le Monde, 10 juin 1971 ds GILB. Mots nouv. 1971). []. 1re attest. 1962 (Lar. encyclop.); de militant, suff. -isme.
BBG. —DUB. Pol. 1962, p.343. — QUEM. DDL t.6.

militant, ante [militɑ̃, ɑ̃t] adj.
ÉTYM. XIVe; p. prés. de militer.
Qui combat, qui lutte.
1 Relig. || L'Église militante (par oppos. à triomphante). Église.Par ext. || Fidèles militants.
1 Le fidèle, toujours militant dans la vie, toujours aux prises avec l'ennemi (…)
Chateaubriand, le Génie du christianisme, I, II, III.
2 (V. 1835). « Qui lutte, qui attaque, qui paie de sa personne » (Académie); qui prône l'action directe, le combat. Actif. || Doctrine, politique militante. || Parti militant. || Forme militante et forme honteuse (cit. 19) d'une opinion, d'un comportement.
2 Cette saillie, où la raison prenait une forme incisive, était de nature à faire hésiter Lucien entre le système de pauvreté soumise que prêchait le Cénacle, et la doctrine militante que Lousteau lui exposait.
Balzac, Illusions perdues, t. IV, p. 706.
3 N. || Un militant, une militante. || Militant ouvrier, syndicaliste, communiste, chrétien… || Militants d'une secte, d'une doctrine… Adepte, partisan. || Un militant de l'anticléricalisme (→ Agressif, cit. 6), de l'anticommunisme… || Militants de base : ceux qui, dans un parti, n'ont pas de titre ou de responsabilité particulière dans la hiérarchie. Base (IV.).
3 Des organisations ouvrières (…) il connaissait surtout ces « militants de base » anonymes et mis à toutes les sauces, qui étaient le dévouement même de l'Espagne (…)
Malraux, l'Espoir, I, I, I, III.
4 (…) ces militants qui sont l'avant-garde de la classe ouvrière, rompus dès la jeunesse à la parole et à l'action.
Aragon, les Cloches de Bâle, III, V.
5 (…) n'y a-t-il pas toujours de l'éthique dans le politique ? Ce qui fonde le politique, ordre du réel, science pure du réel social, n'est-ce pas la Valeur ? Au nom de quoi un militant décide-t-il (…) de militer ?
R. Barthes, Roland Barthes, p. 130.
DÉR. Militance, militantisme.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • militant — MILITÁNT, Ă, militanţi, te, adj., s.m. şi f. (Persoană) care militează, care luptă intens pentru un principiu, pentru o cauză, care desfăşoară o activitate intensă într un domeniu social, politic, cultural; luptător, combatant. – Din fr. militant …   Dicționar Român

  • militant — Adj erw. fremd. Erkennbar fremd (20. Jh.) Entlehnung. Entlehnt aus dem Partizip l. militāns, zu l. militāre (als Soldat) kämpfen , also kämpfend, kämpferisch (Militär).    Ebenso nndl. militant, ne. militant, nfrz. militant, nschw. militant,… …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • militant — militant, ante (mi li tan, tan t ) adj. 1°   Terme de théologie. Qui appartient à la milice de Jésus Christ. •   Le fidèle, toujours militant dans la vie, toujours aux prises avec l ennemi, CHATEAUBR. Génie, I, II, 3.    L Église militante, l… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Militant — Mil i*tant, a. [L. militans, antis, p. pr. of militare to be soldier: cf. F. militant. See {Militate}.] Engaged in warfare; fighting; combating; serving as a soldier. {Mil i*tant*ly}, adv. [1913 Webster] At which command the powers militant …   The Collaborative International Dictionary of English

  • militant — [adj] aggressive, combative active, assertive, assertory, bellicose, belligerent, combating, contending, contentious, embattled, fighting, gladiatorial, in arms, martial, militaristic, military, offensive, pugnacious, pushy, quarrelsome, scrappy …   New thesaurus

  • militant — Adj. (Mittelstufe) streitbar, angriffslustig Beispiel: Er hat oft militante Reden gehalten. Kollokation: gegenüber jmdm., etw. militant eingestellt sein …   Extremes Deutsch

  • militant — ► ADJECTIVE ▪ favouring confrontational methods in support of a cause. ► NOUN ▪ a militant person. DERIVATIVES militancy noun militantly adverb …   English terms dictionary

  • militant — [mil′i tənt] adj. [ME < L militans, prp. of militare, to serve as a soldier < miles (gen. militis), soldier] 1. at war; fighting 2. ready and willing to fight; esp., vigorous or aggressive in support or promotion of a cause n. a militant… …   English World dictionary

  • militant — index aggressor, contentious, litigious, offensive (taking the initiative), pugnacious, radical (favoring drastic change), spartan Burton s Le …   Law dictionary

  • militant — *aggressive, assertive, self assertive, pushing, pushy Analogous words: bellicose, pugnacious, combative, contentious, *belligerent: combating, opposing, antagonizing or antagonistic (see corresponding verbs at RESIST): fighting, warring,… …   New Dictionary of Synonyms


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.